10 janvier au bénin: fête du voodoo

medium_voyance_fanon (16)

Le Voodoo, est né du mélange de différentes formes de religions et de croyances.

Le Voodoo, comme certains le prétendent, n'a pas seulement à voir avec de la magie noire mais il est à considérer comme guérison du mal et est vraie croyance.

Le Voodoo, est apparu au 16ème siècle, lorsque des esclaves africains arrivèrent en Haïti.

Le Voodoo, est un mélange du catholicisme, de l'hindouisme et de l'islam.

La religion Voodoo est née du mélange des religions des esclaves.

L'idée philosophique est primordiale du Vodoo, c’est le culte de l'incorporation des dieux (Loa) à travers l'obsession des transes.

Outre les pratiques magiques, le Vodoo prend en compte les forces de bien être particulière que possèdent respectivement le PRETRE VAUDOU et prêtresses vodou (Mambos) et (hounsins).

Le Bénin est le berceau, de la religion Voodoo, du monde de la magie blanche et noire - du pouvoir secret de l'Afrique!

En raison de l'importance du vodoun au Bénin, une date, celle du 10 janvier a été retenue pour commémorer cette pratique et rendre hommage au Vodou.

 

medium_voyance_fanon (15)

La ville de Ouïdah a été retenu pour cette commémoration du fait qu’au XVIIIème et au début du XIXème siècle, que Ouïdah abritait l’un des ports principaux de la traite des noirs de l'Afrique de
l'Ouest.

Ainsi, chaque année, devant le monument de "la porte du non retour" à Ouïdah, est célébré, face à l'Océan, un culte en l'honneur de Mamy Wata, la déesse de la mer.

 

medium_voyance_fanon

Ces cérémonies sont célébrées par le Dagbo hounon, le chef suprême du culte Vodoo en présence entre autres de jeunes initiés.

Outre les manifestations officielles organisées par les pouvoirs publics en accord avec les dignitaires des religions traditionnelles, des libations, des poulets et des moutons sont immolés.

Des cérémonies rituelles, des chants et de danses sont dédiés aux différentes divinités dans les temples, les couvents d’hommes et de femmes, supervisés par des religieux Voodoo et sur les places
publiques des prières pour la paix sont dites.

Vodoo, Orisa, Hun et Tron ont dans les langages africains "Kwa" la signification de "l'inconnue". Ces vocabulaires trouvent généralement leur signification dans ce que nous comprenons par "dieux".

Le mot "Vodoo" vient de la langue fon. Le Vodoo à plusieurs significations mais se laisse traduire en tant que "dieu" ou "esprit", dieux et esprits sont partout dans l'univers et interviennent dans

la vie des êtres humains.

Les "Vodounsi" ne connaissent pas le Dieu des chrétiens. La religion Vodoun ne croit pas au paradis ni à l'enfer.

L'homme est jugé sur terre sur ses actes par les dieux voodoo, il doit payer sur terre toutes ses dettes.

Les dieux voodoo ont des ressemblances tout à fait humaines. Ils peuvent être joyeux et généreux, mais aussi de mauvaise humeur et furieux.

Les dieux voodoo aident mais aussi les dieux vodoo punissent s'ils ne sont respectés comme ils le méritent, ou si l’homme abuse des règles religieuses ou morales du Vodou, par les maladies, par les

sécheresses peuvent apparaître, mais la colère des dieux vodoo n'est pas incontournable, la colère des dieux vodoo peut être détournée de même que le malheur.

Pour rendre les dieux voodoo généreux, l'homme doit toutefois prendre contacte avec les dieux, et cela est réalisable à l'aide d'un PRETRE VAUDOU.

D'après la philosophie Vodoo il n'y a pas une grande séparation entre la vie et la mort; les esprits des ancêtres sont présents et il est conseillé de les vivifier par des offrandes.

Grâce à ces offrandes et les purifications, l’homme est de nouveau prêt à surmonter et à maîtriser sa vie quotidienne.

A travers les cérémonies l'équilibre des forces concernant les faveurs des dieux et des ancêtres est assuré.

Dans la cosmologie Vodoo l'univers est comparable à une calebasse (un récipient fabriqué à base d'une citrouille séchée), le ciel et la terre représentent ses moitiés dans un système fermé, il n'y

pas d'en haut et pas d'en bas, aucun barrage entre la vie et la mort, entre humain et inhumain.

Les rituels tels que le pratiquent beaucoup de religions orientées vers la magie trouvent aussi une signification équivalente dans la religion Vodoo où la réalité est vue comme un type de façade

derrière laquelle agissent les forces spirituelles les plus redoutables. Les arbres, par exemple, peuvent servir l'habitation à des esprits redoubles. La mort et les maladies ne sont pas des

évènements hasardeux, mais plutôt des signes d'une vengeance magique ou des dieux.

Au cours des rituels les adeptes font appel aux loas (dieux) et aux esprits, afin qu'ils prennent procession d'eux.

Par ces rituels l’homme accède au bonheur, évite le mal, calme les morts ou reçoit des bénédictions pour un bonheur durable.

Mon article vous a sans aucun doute donné envie d'en savoir plus sur le Voodoo, de vivre une cérémonie, de rencontrer un PRETRE VAUDOU, cette magie est possible si vous voyager au BENIN vous

pourrez participer et vivre le voodoo dans sa réalité.

PAPA FANON (Maître Marabout SPIRITUEL)
Tel: 00229 69 05 17 97
Email: mediumfanon@gmail.com
Mon site web: http://www.mediumvoyancefanon.com/